Charleroi_5

La CSC-Transcom présente sa pétition à la Ministre Jacqueline Galant !

vendredi 16 octobre 2015

Ce 15 octobre, la CSC-Transcom de Charleroi a provoqué une rencontre avec la Ministre Jacqueline Galant. Elle était en visite officielle pour Infrabel et nos militants ont joué à l’invité surprise.

Dans le cadre de la campagne d’information de la CSC-Transcom, nous avons eu l’occasion de présenter la pétition « Sauvons nos trains » à la Ministre de tutelle des Chemins de fer.

Lors de cette rencontre, nous avons réaffirmé notre volonté de sauver notre société. La vision stratégique, que Madame la Ministre a établi pour l’avenir, n’est pas une vision ambitieuse !

Non, 20% d’économie sur le budget ne permettra pas aux Chemins de fer d’augmenter de plus de 160.000 les places assises, de renouveler l’infrastructure en urgence, d’installer le Wi-Fi dans les trains, d’augmenter la sécurité à bord et aux alentours des trains.

Non, ce plan ne permettra pas, demain, d’avoir un service public efficace.

Les Chemins de fer ne pourront pas faire plus avec moins ! Si 60 % du personnel qui part à la retraite n’est pas remplacé ! Et si l’Etat ne joue pas son rôle dans l’attribution des missions de service public en supprimant les trains et les lignes qui ne sont pas rentables.

Non, les cheminots ne veulent pas d’une vision qui va déstructurer leurs conditions de travail, qui va détruire leur avenir !

Non, nous ne voulons pas que notre mobilité soit une variable d’ajustement budgétaire.

Nous avons réaffirmé notre volonté d’avoir un dialogue social cohérent et efficace. Mais pas à sens unique !

Nous avons demandé à notre Ministre de signer la pétition, mais elle a refusé… Nous nous demandons vraiment pourquoi…